Votre adresse mail :
Votre message :

Une semaine à l’opéra

Amis Gantissiens Gantissiennes, bonjour !
Quelques mots pour vous indiquer que j’ai rejoint Julien, Hoki, et Théo sur Gantis afin de vous proposer quelques articles puisse que Julien m’y a invité si gentillement. :p
Je m’appelle Antoine (aka iTonio), j’ai 21 ans et je suis étudiant en informatique. Si vous voulez en savoir plus c’est par ici (ça c’est fait :p).
Présentations faites voici mon premier article pour Gantis :

Amis Gantissiens Gantissiennes, bonjour !

Quelques mots pour vous indiquer que j’ai rejoint Julien, Hoki, et Théo sur Gantis afin de vous proposer quelques articles puisse que Julien m’y a invité si gentillement. :p

Je m’appelle Antoine (aka iTonio), j’ai 21 ans et je suis étudiant en informatique. Si vous voulez en savoir plus c’est par ici (ça c’est fait :p).

Présentations faites, voici mon premier article pour Gantis :

opera

Il y a deux semaines, Opera sortait en 10.52 (maintenant en 10.53) et était annoncé comme le navigateur le plus rapide au monde. Utilisateur depuis 3 ans de Safari, je me demande toujours ce que je loupe à ne pas aller voir ailleurs. J’ai eu beau essayer Firefox, à chaque fois je l’ai trouvé beaucoup trop lent pour mon usage. Alors si cette nouvelle version d’Opera est vraiment plus rapide, autant aller essayer et pourquoi pas l’adopter. Objectif, 1 semaine avec Opera comme navigateur par défaut !

Après relecture de cet article, je me rends compte que l’article est long, parfois trop pointu si vous débutez sur mac. Pour les plus confirmés et peut-être utilisateurs d’Opera au quotidien, n’hésitez pas à m’indiquer en commentaire si je me suis trompé sur quelque chose ou si je suis passé à côté de quelque chose que vous trouvez important.

  • Jour 1 : Ça commence mal…

Première minute et déjà quelques soucis… J’aurai aimé retrouver le menu déroulant de sélection du navigateur par défaut dans les préférences d’Opéra mais non ne cherchez pas ça n’y est pas… obligé d’ouvrir Safari pour mettre Opéra par défaut ! Logique… Deuxièmement, s’il y a un logiciel que j’adore c’est 1Password, et là c’est le drame. 1Password ne marche pas avec Opera et c’est de la faute d’Opera. Quand tout tes mots de passe ressemblent à ça ij(‘k6d78lzl#&éb0°dh , passer sous Opera risque d’être long.

Autres soucis en vracs, il m’est impossible de streamer de la vidéo sur tinychat, le clic dans le flash ne marche pas du tout alors que sur Safari tout va bien; des sites comme gantis.fr ne s’affichent pas aussi bien que sous safari; comportement bizarre avec les liens d’Echofon, une page blanche s’ouvre, mais aucun lien n’est chargé, et plus bizarre, le lien est à moitié recopié dans le champs de twitt d’Echofon. Opera fait planter Echofon, si ça c’est pas de la connerie…

  • Jour 2 : Contrôles radar

Attaquons-nous à ce navigateur, le plus rapide au monde je vous le rappelle, ce qui est une chose importante si comme moi votre connexion est en mousse. J’ai choisis un site que je ne visite jamais et qui met longtemps pour se charger comme ça on verra bien la différence, à savoir le site du New-York Times. Safari 13,33 secondes et Opera 18,4 secondes ! Bon allez on réessaye sans vider le cache pour voir : 8,11 secondes pour Safari et 7 secondes pour Opera. Bon mais n’empêche que Opera se fait battre à plates coutures sans son cache.

Opera utilise en fait ce qui s’appelle Opera Turbo, de base réglé sur Automatique je le mets donc en marche forcée pour voir un peu. Résultat 14 secondes pour la même page, c’est toujours mieux qu’avant mais toujours moins bien que Safari. Niveau excès de vitesse, Opera c’est plus une 2CV qu’une voiture de course.

  • Jour 3 : Et les bons côtés dans tout ça ?

L’icône est jolie ! Non vraiment j’aime pas chercher les bons côtés d’un logiciel, s’il y en a, ils doivent sauter aux yeux à la première utilisation, sinon c’est qu’il sont très bien cachés. J’ai beau chercher, je ne trouve pas grand chose de bien à part peut-être les raccourcis souris. Ces raccourcis souris vous permettent d’effectuer des actions comme ouvrir dans un onglet, précédent/suivant, fermer l’onglet, en maintenant le clic droit enfoncé et en effectuant un geste avec la souris (un angle droit par exemple). Trop déstabilisant à mon goût et surtout tous les autres navigateurs proposent des raccourcis claviers harmonisés. Opera se démarque mais pas dans le bon sens… s’ils veulent gagner des utilisateurs il ne faut pas essayer de les plier à une pratique, mais plutôt proposer des pratiques nouvelles sans enlever les anciennes. Laissez le choix à l’utilisateur ! C’est pas compliqué !

  • Jour 4 : Décidément…

Il ne se passera donc pas un jour sans que je voie un inconvénient à l’utilisation d’Opera, au final cet article ressemble plus à un cahier de doléances qu’à un article pesant le pour et le contre. Faudrait-il encore que je trouve du « pour ». Au programme des festivités aujourd’hui, je me rends compte que, à l’instar de tous les navigateurs, si vous faites tabulation pour passer d’un champ à un autre, Opera restera bloqué à l’intérieur de la page et ne reviendra donc jamais dans la barre d’url ou de recherche. Autre souci, une fois sur deux, il ne veut pas que je ferme un onglet avec le raccourci ? + W, je ne suis pas contre l’utilisation de la souris, mais si vous êtes habitués à utiliser le clavier pour tout faire (ou presque) c’est plus que gênant.

  • Jour 5 : C’est férié, je travaille pas le 1 mai ! Non mais !

Et surtout ça me fait une excuse pour rien écrire car sérieusement j’en ai plein les oreilles de cet Opéra.

  • Jour 6 : Unite inutile ?

Opera Unite est sensé vous faciliter le partage de photos, sur le papier ça paraît bien. L’idée est de se passer de serveur comme intermédiaire, et directement accéder à des fichiers sur le mac/pc de votre contact. Le problème c’est que si votre connexion n’est pas terrible, ça va mettre un temps fou à apparaître chez votre contact et vice et versa. De plus il faut que votre ordinateur soit connecté pour que l’autre puisse y accéder, pas vraiment pratique…. Vous l’aurez compris, Unite pour moi c’est inutile !

  • Jour 7 : Ouf !

7 jours c’était un peu trop en fait… J’ai vraiment essayé d’utiliser Opera sans passer à un autre navigateur, sauf quand cela était vraiment impossible (avec google wave par exemple). Je pense donc m’être fait une bonne idée de ce navigateur. Il ne correspond pas du tout à mon usage et j’ai trouvé beaucoup trop de problèmes pour pouvoir l’utiliser au quotidien. Quand à la rapidité annoncée, elle n’est clairement pas là, Safari reste le plus rapide.

Dans tous les cas n’hésitez pas à télécharger Opera, et tester par vous même, c’est le meilleur moyen de trouver le navigateur qui vous convient. ;)

Twitter ce billet !

Dans la même série :


Mots-clefs :, , , , , , , ,

3 Commentaires pour “Une semaine à l’opéra”

  1. Zeig dit :

    tu as oublié le speed dial qui est pour moi un point fort! je l’ai utilisé qq mois et franchement, la vitesse de chargement des pages ne m’a pas paru plus longue que sur d’autres navigateurs. (cnx à 8 Méga, je précise)

    Concernant les mots de passe, Opéra peux les gérer en interne comme les autres navigateurs. je n’ai pas essayé l’import depuis un gestionnaire.

    Je suis totalement d’accord avec toi pour ce qui est des plantages avec echofon, j’ai toujours pas compris pourquoi?

    Et le pire pour moi c’est quand même l’impossibilité d’accéder à certaines parties des site, pour exemple, le site des lives Gantis/Klakinoumi, la partie news affiche un champ blanc.

    En tout cas merci ton article. Et a bientôt :)

  2. iTonio dit :

    Je n’en ai pas causé car ce n’est pas une nouveauté, Safari en dispose avec Top Sites mais je n’en ai jamais trop vu l’intérêt, il y a un plus à l’utiliser sur Opera ?

    Pour les mots de passe, oui c’est l’importation dans mon cas qui pose problème, je ne vais pas importer 40 mots de passe à la main ! La solution d’Opera fonctionne quand même mais c’est dommage de se démarquer ainsi des autres navigateurs…

    Merci à toi de m’avoir lu ;)

  3. NSEmpire dit :

    Ah, Opera.

    Rien à voir avec la légèreté d’un opéra d’Offenbach. Tout est lourd et redondant. Ils ont préféré un soft bien plein plutôt que bien fait ;)

Laisser un commentaire